• 10 janvier 2023

Alyssa Farah Griffin se heurte à Sunny Hostin au sujet de la rétention de documents classifiés par Biden dans ‘The View’ : « Une énorme victoire pour Trump »

Alyssa Farah Griffin et Sunny Hostin se sont retrouvées dans une situation un peu difficile dans l’épisode d’aujourd’hui de The View. The View en discutant du double standard entre les documents de Donald Trump à Mar-a-Lago et les documents classifiés trouvés dans l’ancien bureau du président Joe Biden.

Whoopi Goldberg a introduit la conversation tendue lors d’un segment de Hot Topics, où elle a déclaré que « la Maison Blanche coopère avec les Archives nationales et le Département de la Justice depuis novembre », quand ils ont découvert les documents classifiés dans l’ancien bureau du président, lorsqu’il était vice-président dans l’administration Obama.

Griffin, la seule républicaine du panel ce jour-là, a été la première à admettre qu' »absolument personne » n’allait aimer son point de vue, mais a dit qu’elle allait « y aller quand même ».

« Je veux être claire, les faits sont différents de ceux de l’affaire Trump », a-t-elle commencé. « Cependant, je pense que c’est une énorme victoire pour Trump. Parce que si vous êtes Merrick Garland, qui est déjà extrêmement prudent et ne veut pas briser le précédent de longue date de ne pas mettre en accusation un président, il est très difficile de faire valoir que Donald Trump devrait être mis en accusation pour cela – même si les faits sont différents – quand il peut argumenter, ‘Eh bien, maintenant, le vice-président a également pris chez lui des documents classifiés.' »

Ajoutant qu’elle pense que cela « tue l’affaire », Griffin a également mentionné que « la seule différence est l’obstruction, et Trump a fait de l’obstruction ».

Pendant ce temps, Hostin a ajouté : « Je ne suis pas d’accord avec ça », avant de souligner : « On a demandé à Donald Trump de rendre les documents volontairement, il a refusé, puis il a refusé plusieurs assignations à comparaître, a gardé… [documents] dans les toilettes et ne les gardait pas dans un endroit verrouillé et les gardait sur le sol. N’importe qui aurait pu y avoir accès ».

Elle a continué, « Il avait des informations classifiées top secrètes, y compris des choses qui auraient mis la vie des gens en danger, y compris des documents nucléaires. Et il y a eu 300 documents trouvés. Je pense donc que vous ne pouvez pas comparer l’un à l’autre. C’est comme comparer des pommes à des orangs-outans. C’est clairement différent. »

Griffin a ensuite noté que « la norme juridique n’est pas l’endroit où vous gardez les documents classifiés » et a révélé que même « si vous mettez un verrou sur la porte, cela ne change pas légalement le fait que vous ne les avez pas transportés en toute sécurité », ce à quoi Hostin a répondu, « Cela change légalement l’élément intentionnel ».

Alors que Sara Haines est intervenue pour dire qu’elle pense que la situation de Biden « doit être abordée » et que « nous n’en savons pas encore assez pour voir ce que sont ces documents », elle était d’accord avec Griffin, disant, « Je ne pense pas que ce soit bon pour le dossier contre Donald Trump. »

The View est diffusé en semaine à 11/10c sur ABC.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *