• 24 décembre 2022

Le regarder en streaming ou le sauter ?

Enregistrée le 13 décembre à New York, cette émission spéciale de deux heures, consacrée aux fêtes de fin d’année, est la suivante Mariah Carey : Joyeux Noël à tous ! (Paramount+) a fait de gros scores Nielsen lors de sa première diffusion sur CBS, et devrait traverser la saison en tant que cadeau de Noël éminemment consommable et chantable. Carey, en tant que maître de cérémonie, interprète ses chansons préférées pour les fêtes et quelques tubes d’archives, Joyeux Noël à tous ! met également en vedette ses jumeaux, Madison et Moroccan, un groupe complet avec une chorale, et des invités spéciaux comme Billy Porter, Jermaine Dupri et Drew Barrymore.

Coup d’ouverture : A l’extérieur, le Madison Square Garden de New York est illuminé en rouge. À l’intérieur, la foule animée est prête à accueillir sa reine de Noël. Et après un vamp jazzy, elle apparaît, descendant sur la scène avec un grand diadème et faisant des trilles vocaux sur « Dance of the Sugar Plum Fairy » de l’album de Noël. Casse-Noisette.

L’essentiel : L’esprit de Noël de Mariah Carey ne s’arrête pas à sa chanson « All I Want for Christmas Is You », certifiée 12 fois platine, qui est apparue pour la première fois en 1994. L’ascension de cette chanson au perchoir des standards saisonniers n’est qu’une partie du personnage de Noël que la chanteuse, auteur-compositeur et interprète a perfectionné, en particulier lors de sa série de résidences de Noël entre 2014 et 2019. Mariah Carey : Joyeux Noël à tous ! est la version télévisée de ces résidences, combinant des standards comme « O Holy Night » et « Joy to the World » avec des originaux comme « Christmas Time Is In the Air Again » (écrit par l’EGOT de Broadway Marc Shaiman), « Miss You Most (At Christmas Time), » et « When Christmas Comes ».

Avec la scène du Madison Square Garden peuplée d’arbres de Noël et une installation à plusieurs niveaux pour son talentueux groupe, Carey fait également appel à quelques invités spéciaux. En parlant de Broadway, Billy Porter apparaît sur scène pour chanter « Jesus Had a Mama Like Mine », tandis que Mariah retrouve Jermaine Dupri dans sa couronne dorée pour « Here Comes Santa Claus » et des parties d’un medley qui comprend des chansons de Carey sans rapport avec les fêtes, comme « Heartbreaker/Honey » et « Fantasy ». Les danseuses des Rockettes sont habillées aux couleurs du sucre d’orge pour « Oh Santa ! », et une version insolente du classique des serveuses « Christmas Wrapping » met en scène les propres enfants de Carey parmi les enfants qui se produisent tandis que la chanteuse apparaît sur un grand écran dans ce que l’on ne peut décrire que comme le chic de « Christmas Madonna ». Au moment où Drew Barrymore apparaît pour fêter l’animateur – « C’est la magie de Mimi ! Elle vous attrape par le cœur et ne vous lâche plus ! » – c’est aussi l’heure du grand final, dont vous pouvez probablement deviner le titre. Mariah Carey n’a pas réussi à obtenir une marque déposée pour le titre de « Reine de Noël ». Mais avec des émissions spéciales comme Joyeux Noël à tous !Elle y arrivera un jour.

Photo : CBS

A quelles émissions cela vous rappellera-t-il ? Le spécial Noël magique de Mariah Carey de 2020 est disponible en streaming sur Apple TV+, et compte Ariana Grande et Jennifer Hudson parmi ses invités spéciaux. Et pour rejoindre Joyeux Noël à tous dans la catégorie Nouveau contenu pour Noël est Le Noël magique des montagnes de Dolly Partonque la légende de la country a tourné à Dollywood avec des invités comme Miley Cyrus et Tom Everett Scott.

Notre avis : « Je ne suis pas la reine du planning ! » La foule présente au MSG pour Mariah Carey : Joyeux Noël à tous ! goberaient sans aucun doute tout ce que leur reine dit comme le Père Noël mangeant tant de biscuits près de la cheminée. Mais ce sont les moments les plus improbables de la chanteuse qui sont vraiment attachants dans son dernier spécial Noël, comme cela a toujours été le cas tout au long de sa carrière multi-générationnelle et multi-Grammy. Mais au cas où sa personnalité ne vous séduirait pas, Carey a apporté quelques valeurs sûres. Son duo avec sa fille Monroe sur « Away in a Manger » est comme si vous aviez une « surcharge de mignonnerie » sur votre liste de Noël, et son fils Moroccan alias « Rocky » apparaît sur scène périodiquement pour agir comme une sorte d’homme de paille pour sa mère et la fête en général. C’est également le privilège de Rocky d’introduire un Slick Rick couronné de rouge dans les débats lors d’une interprétation inspirée et chargée de « Here Comes Santa Claus », donc si les invités spéciaux sous la forme de la royauté du rap sont votre truc, Carey a exactement ce que vous avez demandé.

En général, Joyeux Noël à tous ! s’acquitte avec aisance de son rôle d’émission spéciale vacances, changeant librement d’ambiance pour plaire à tous ceux qui se trouvent dans la pièce où elle est diffusée. Mariah Carey apporte la solennité à « Silent Night », la saveur du R&B contemporain à « When Christmas Comes », la fantaisie d’une publicité Old Navy pour la saison de Noël lorsque ses enfants ou leurs amis sont sur scène, et un véritable sentiment d’appartenance au pot-pourri de tubes classiques qu’elle interprète, de « Honey » à « Big Energy/Fantasy » et son inimitable clou du spectacle, « We Belong Together ». (Carey dit même à quel point elle se sent revigorée après avoir chanté ce dernier titre). Tous les Joyeux Noël à tous ! ne fait que renforcer la position de Carey en tant que reine du bien-être pour les fêtes.

Sexe et peau : Allez, maintenant. Encore des invites comme ça et vous aurez un morceau de charbon dans votre bas de laine.

Parting Shot : Il n’y a jamais eu de doute sur ce que serait le grand final, et Mariah Carey, vêtue d’un justaucorps à épaulettes avec des franges de Noël, est au premier plan d’une joyeuse émeute de Noël sur scène alors qu’elle interprète « All I Want for Christmas Is You » avec l’aide de ses enfants, des Rockettes, de serpentins rouges, de particules tourbillonnantes de neige et de cannes de bonbon numériques.

Sleeper Star : Mariah Carey est vraiment en phase avec Daniel Moore, son directeur musical, lorsqu’il est au piano à queue, et Moore contrôle habilement le niveau d’ambiance émanant des musiciens, que ce soit pour le silence des moments plus calmes ou la splendeur des chœurs gospel.

La ligne la plus pilotée : Carey est une animatrice amusante, et ses plaisanteries sur scène sont souvent délicieusement impromptues. « Merci d’être venus ! Ça m’a manqué d’être ici à New York, de chanter avec les gens, surtout à Noël. » Et puis elle désigne un fan près de la scène. « Je vous vois dans ce manteau ! J’avais un ensemble comme ça tout à l’heure, chérie… »

Notre appel : STREAM IT. Que vous gardiez ou non le son pendant toute la durée du film, Mariah Carey : Joyeux Noël à tous ! ne demande rien d’autre que de divertir, avec beaucoup de spectacle visuel pour accompagner son agréable mélange de chansons de Noël et de chansons préférées du catalogue de Mariah Carey.

Johnny Loftus est un écrivain et un éditeur indépendant vivant en liberté à Chicago. Son travail a été publié dans The Village Voice, All Music Guide, Pitchfork Media, et Nicki Swift. Suivez-le sur Twitter : @glennganges

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *