• 25 décembre 2022

Les stars d' »Emily à Paris », Kate Walsh et Philippine Leroy-Beaulieu, expliquent la scène de leur « accident de voiture couture ».

Emily à Paris La saison 3 est remplie de fabuleuses répliques, mais la plus mémorable est sans doute celle de Julien (Samuel Arnold) qui s’exclame : « C’est un accident de voiture de haute couture ! ».

Si vous n’avez pas encore regardé l’épisode 2 de la saison 3, « What’s It All About », vous voudrez peut-être arrêter de lire pour éviter les spoilers. Mais si vous avez assisté à la scène accidentelle du « Who Wore It Best » de Madeline (Kate Walsh) et Sylvie (Philippine Leroy-Beaulieu), alors lisez ce qui suit pour entendre les deux Emily à Paris Les stars de la mode s’expliquent sur leur hilarante querelle.

Lorsque Julien aperçoit Madeline et Sylvie qui se dirigent l’une vers l’autre lors de la rétrospective Pierre Cadault, portant des robes longues noires presque identiques avec des décolletés plongeants et des arcs audacieux derrière la tête, il veut détourner le regard, horrifié, mais il ne le peut pas. Et les téléspectateurs non plus.

Madeline, qui s’est rendue à l’événement avec l’intention de supplier Sylvie de revenir à Savoir, a plaisanté, « Eh bien, tu l’as certainement mieux porté ». Mais Sylvie a répliqué : « Vraiment Madeline ? D’abord Savoir, maintenant ça. Est-ce que vous essayez vraiment de être moi ? » Madeline a dit à Sylvie qu’elle était « peut-être capable de mettre la robe » mais que Sylvie avait « une façon de gérer les clients et la culture » qu’elle « ne pouvait même pas commencer à imiter ». Elle s’est excusée et a offert à Sylvie un rôle de présidente de Savior, mais Sylvie a refusé, et les deux ont donc été laissées à exister maladroitement côte à côte dans leurs ajustements de jumelage chic.

Photo : Netflix

« C’était une grande scène à attendre avec impatience ». [but] Oh mon Dieu, j’avais un peu peur de la façon dont elle se déroulerait, parce que c’est une scène bizarre qui peut donner l’impression que deux femmes se battent, et ce n’est pas ce que nous voulions », a déclaré Leroy-Beaulieu à Decider dans Zoom. « Mais nous n’en avons pas du tout parlé, parce que nous étions tous les deux encore dans nos propres petits mondes, en train d’observer notre territoire et de ne pas beaucoup nous parler… C’était la dynamique pour pouvoir travailler sur cette scène de la manière appropriée. Mais c’était très amusant. C’est amusant après coup, mais pendant que je le fais, je suis toujours comme – je me concentre et les choses peuvent devenir très douloureuses parfois. »

« Oui, et il faut aussi dire que toutes les choses qu’on tourne sont tellement grandes. Qu’il s’agisse d’un lieu difficile à obtenir, comme la Tour Eiffel, que nous n’avons eu que quelques heures, ou même l’accident de la voiture de couture qui était un musée. [and] deux jours énormes de tournage [with] beaucoup d’éléments d’arrière-plan. Il faut donc vraiment être concentré comme un laser », ajoute Walsh. « Et je veux toujours plus, je viens littéralement d’avoir une pensée, ‘Oh, j’aurais aimé faire quelque chose de différent dans cette scène’. C’est un peu la folie d’être acteur. Je me suis dit : « Oh, j’aurais dû me mettre à genoux et vous supplier. Ça aurait été tellement bien. Mais ça fait partie du défi. Vous n’avez tout simplement pas le temps. »

Dans l’épisode, Sylvie a opté pour un look plus élégant et discret, tandis que Madeline a blingué sa robe avec des boucles d’oreilles en or, un collier massif et des manchettes flashy. Malgré les différences d’accessoires, les deux femmes étaient tout simplement superbes dans la scène. Walsh a trouvé que Madeline « était définitivement mieux portée », tandis que Madeline a répondu : « Non ! Quand je t’ai vue, j’ai pensé : « Mon Dieu, c’est une déesse égyptienne ».

« ARRÊTEZ ÇA ! » Walsh a rigolé. « Oh, le serpent dans les seins ? C’était comme s’étouffer dans mon décolleté… Ouais c’était marrant ! »

Philippine Leroy-Beaulieu et Kate Walsh portant des robes noires assorties dans 'Emily in Paris'.
Photo : Netflix

Sur Emily à Paris documents de presse, la costumière Marylin Fitoussi a partagé que les robes noires étaient du brillant Stéphane Rolland, qui a conçu la robe Cadault que porte Emily dans la saison 1. « Pour la rétrospective Pierre Cadault cette saison, nous avons eu la chance d’avoir des robes haute couture ; des pièces uniques qui retracent toute la carrière de Stéphane Rolland. Et il nous a fait l’honneur et le plaisir absolu de participer au tournage et de jouer son propre rôle », explique Fitoussi. « Il a beaucoup d’humour, une certaine autodérision, alors il félicite Pierre Cadault pour cet immense et très beau travail – travail que Stéphane a d’ailleurs réalisé lui-même. C’était un moment très joyeux. Le décor est tout simplement magnifique ».

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi elle avait choisi cette robe noire particulière, Fitoussi a répondu : « …parce qu’il y a un côté très diabolique chez Sylvie à cette époque. Je la voulais très minimaliste ; une robe noire avec un arc qui était complètement innovant dans sa construction. »

« Nous avons dû faire un double de cette robe pour Kate Walsh, qui est arrivée quelques jours avant le tournage, alors nous avons tous croisé les doigts pour qu’elle soit aussi belle sur son corps qu’elle l’était sur le physique de Philippine, et elle l’était », poursuit Fitoussi. « C’était un moment magnifique, avec une qualité à l’écran qui sera assez incroyable à regarder ».

Emily à Paris La saison 3 est maintenant disponible en streaming sur Netflix.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *